Le guide du livret épargne populaire

Le livret épargne populaire à la loupe

Le livret d’épargne populaire est un compte réglementé créé en 1982 en France, qui offre l’un des taux net d’impôt les plus attractifs, qui s’élève à 2,75% depuis août 2011.

Pour ouvrir un livret d’épargne populaire, il faut prévoir un minimum de 30 € au moment de l’ouverture sans obligation de versement par la suite, ce compte offre la possibilité d’effectuer des retraits et des dépôts à tout moment et en toute liberté à condition de rester au dessous du plafond fixé par la réglementation en vigueur. C’est un compte d’épargne dédié surtout aux personnes non imposables ou  redevables de 769 € comme maximum d’impôt sur le revenu, ce seuil est réévalué régulièrement. En ce qui concerne le plafond du livret d’épargne populaire, il s’élève à 7700 € en dehors des intérêts générés par les montants déposés. Une fois ce plafond atteint il faut demander la clôture du LEP avant le 31 décembre de l’année encours au risque de perdre l’intégralité des intérêts générés.

Quel intérêt ?

Faîtes pousser votre épargne

Le Livret Epargne Populaire, à l’instar de tout autre livret d’épargne classique,  génère des intérêts chaque quinzaine. C’est un livret qui présente l’atout majeur d’être parfaitement sûr, vu l’absence de tout risque de perte du capital. En ce qui concerne la fiscalité du livret d’épargne populaire, les intérêts générés par ce compte, sont exonérés de l’impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux.

Ce type d’épargne est principalement destiné aux personnes dont les revenus sont modestes, leur offrant la possibilité de constituer des économies pour maintenir leur pouvoir d’achat. La réglementation prévoit deux livrets maximum par foyer fiscal et l’éligibilité au livret d’épargne populaire est garantie par la présentation d’un avis d’imposition, sinon la demande risque d’être rejetée.

Quels attraits en 2013 ?

La fiscalité et la rémunération du livret d’épargne populaire sont très avantageuses et il y a de forte possibilité qu’elles le deviennent davantage au cours de  2013 à la suite du relèvement des cotisations sociales qui pénalisent les autres formes de placements, mais surtout avec la possibilité d’une révision à la hausse du taux du livret d’épargne populaire, susceptible d’atteindre 3% ou même 3,25%. De tels attraits ne peuvent que susciter l’intérêt de nombreux épargnants français éligibles au LEP.

En tout cas le LEP est l’un des produits financiers qui seront fortement suivis au cours des prochaines années, aussi bien par les épargnants que par les spécialistes du domaine surtout dans un contexte économique mondiale extrêmement fragile.